đŸ˜đŸŒ”Question qui pique đŸ˜đŸŒ”: Quelle est la diffĂ©rence entre punition et sanction ?

FAIRE DES CHOIX ET EN ASSUMER LES CONSÉQUENCES

Effectivement, aussi simple que cela puisse paraßtre, ce qui distingue principalement la punition de la sanction tient à : faire des choix et en assumer les conséquences.

Commençons par le dĂ©but…

☄ Au dĂ©but, il Ă©tait : la punition ☄

Qui n’a pas de souvenirs d’enfance douloureuse relative Ă  une punition qui nous est “tombĂ©e dessus” sans raison apparente ?

Comme une forme de punition divine qui illustre Ă  merveille l’incomprĂ©hension inhĂ©rente Ă  cette mĂ©thode Ă©ducative si rĂ©pandue.

De plus, en matiĂšre de parentalitĂ©, force est de constater que la punition se caractĂ©rise par du non-sens, de l’incohĂ©rence et/ou de l’absence d’un lien de cause Ă  effet logique.

Voici un aperçu pour illustrer quelques conséquences de cette pratique éducative :

  1. La punition prive l’enfant d’un processus interne fondamental pour sa construction et Ă©panouissement futur par la carence de responsabilisation.
  2. De l’impuissance apprise, de la confusion et un sentiment d’insĂ©curitĂ© altĂšrent la relation de l’enfant avec sa ou ses figures d’attachement.
  3. L’enfant arrĂȘte le comportement sur le moment et l’adulte a la perception Ă  court terme qu’il a rĂ©ussi Ă  dresser Ă©duquer son enfant.
  4. Le rapport hiĂ©rarchique instille dans l’esprit une besoin d’opposition et des questions du type : comment pourrais-je mieux contourner la rĂšgle la prochaine fois pour ne pas ĂȘtre pris?, comment me venger ?, comment ĂȘtre Ă  la hauteur de ce qu’on attend de moi ? ou encore comment faire pour ne pas dĂ©cevoir ni faillir et mĂ©riter d’ĂȘtre aimĂ© pour qui je suis ?, …
  5. Elle affecte directement l’ÊTRE, l’identitĂ© de l’enfant et son estime de lui-mĂȘme.

⚖ Quid de la sanction ? ⚖

En quelques lignes (et fonction de l’Ăąge de l’enfant!) :

  1. L’enfant prend ses responsabilitĂ©s (dans un premier temps avec l’aide de l’adulte) apprend par la rĂ©flexion tout en dĂ©veloppant son esprit critique et d’analyse.
  2. Le lien cohérent cause-conséquence entre les choix et actions ont du sens.
  3. La sanction souligne la rĂšgle constante, trans-contextuelle et applicable Ă  tous et ses consĂ©quences en cas d’infraction sont fondĂ©es sur un rapport Ă©galitaire.
  4. Les questionnements sont alors plutĂŽt orientĂ©s vers la coopĂ©ration : “comment changer le comportement Ă  l’origine de la sanction pour prĂ©server l’harmonie familiale ?”, “comment puis-je rĂ©parer ?” ou encore “comment faire autrement ?”
  5. Outre, l’effet positif sur la relation de confiance parent-enfant, la sanction porte exclusivement sur le FAIRE et ne crĂ©e pas de confusion sur l’identitĂ© de l’enfant.

🙈🙉🙊 CHASSER LE NATUREL IL REVIENT AU GALOP đŸŸđŸŒ±đŸŒł

Le changement ne se fait pas si facilement…Y a pas de magie !

Souvent, une fois conscient de nos “travers”, on se met Ă  ĂȘtre mĂ©content de nous et Ă  se juger sĂ©vĂšrement de ne pas ĂȘtre, faire et avoir les habiletĂ©s dont on rĂȘve tant.

On se promet de ne plus jamais dire, faire, reproduire tel ou tel comportement bienveillant, positif, empathique, etc …mais c’est plus fort que nous. On recommence et reproduit nos erreurs malgrĂ© nous.

Cet alors qu’un engrenage infernal s’emballe…

Remords. Culpabilité. ColÚre. Ressentiment. Tristesse. Déception. Frustration. Etc.

Bien des dĂ©gĂąts sont causĂ©s Ă  l’estime de soi du parent et de l’enfant.

C’est un lose-lose.

Puis, il y a aussi les fois oĂč l’on dit, fait et copie toutes les “bonnes” pratiques et pourtant rien n’y fait, on n’obtient pas le rĂ©sultat qu’on avait escomptĂ©.

Pire encore, il arrive mĂȘme que nos enfants nous dĂ©fient !

Et lĂ , l’envie de vouloir PUNIR l’insolence perçue Ă©merge comme un vague dĂ©ferlante prĂȘte Ă  s’abattre sur nous et/ou nos enfants pour…

đŸ€”Tiens, au fait, pourquoi punit-on ? 😳

La plupart des parents rĂ©pondront que si l’on ne punit pas les enfants, ils vont faire les pire bĂȘtises. Il ne faudrait pas qu’ils puissent s’en tirer Ă  si bon compte. Autrement, cela Ă©quivaut Ă  faire preuve de laxisme et Ă  accepter de les transformer en enfants-rois !

D’aucuns diront par ailleurs que la punition est la seule chose que leur enfant comprend, la seule chose qui fonctionne avec cet enfant turbulent, diffĂ©rent, violent, etc.

Enfin, d’autres pensent : “Eh bien, si l’on ne punit pas les enfants, comment vont-ils apprendre qu’il ont mal agi et qu’ils ne doivent pas recommencer ?!

đŸ€ŻđŸ€Ź STOP ! Soyons honnĂȘtes un instant…đŸ€ŻđŸ€Ź

Dites-moi, vous rappelez-vous des sentiments que vous avez Ă©prouvĂ©s enfant quand on vous punissait ? Et, quelles phrases vous venaient en tĂȘte dans ces moments-lĂ  ?

Je te dĂ©teste ! T’es mĂ©chant.e !

Je me sens nul.le, je mĂ©rite d’ĂȘtre puni.e, je suis une mauvaise personne.

Ils vont voir ce qu’ils vont voir ! Je vais lui faire payer ça !

Pffff, la prochaine fois, je me ferai pas prendre, je serai plus malin.e…

Bref, des sentiments de haine, de vengeance, du ressentiment, de la culpabilitĂ©, de la honte, du mĂ©pris, de l’humiliation, du dĂ©fi, de la tromperie…

RĂ©sultat :

Autant de sentiments qui altĂšrent la relation Ă  soi et/ou notre relation Ă  l’autre.

À ce stade de votre lecture, vous vous dites peut-ĂȘtre: bon ok, Sandra, c’est bien beau tout ça mais alors comment on fait pour remplacer la punition ??? J’y viens…

🧐 COMMENT REMPLACER LA PUNITION 🧐

  1. Indiquer Ă  l’enfant une façon de se rendre utile
  2. Exprimer fortement et fermement son désaccord
  3. Formuler ses attentes (comportements – FAIRE) SANS s’en prendre Ă  son identitĂ©/personnalitĂ© (ÊTRE).
  4. Montrer Ă  l’enfant comment redresser la situation, comment faire pour rĂ©parer
  5. Offrir un choix qui prenne en compte son besoin et le respect du cadre posé
  6. Passer Ă  l’action (en retenant un geste ou en dĂ©plaçant physiquement l’enfant)
  7. Utiliser la rĂ©solution de problĂšme si l’enfant est en Ăąge de le faire pour chercher des solutions ensemble et rester flexible sur les essais/erreurs Ă  tester.

⛓🆘 Quand un problùme persiste ⛓🆘

On peut supposer qu’il est plus complexe qu’il n’y paraissait au dĂ©part. Et il est alors parfois utile d’oser demander de l’aide, de se faire aider, de solliciter un accompagnement pour soi et/ou pour les diffĂ©rents membres de l’écosystĂšme familial pour pouvoir avancer et aller de l’avant durablement.

Souvent, bĂ©nĂ©ficier de l’expertise et d’un regard extĂ©rieur bienveillant permet d’obtenir du soutien, une prise de recul nĂ©cessaire et appropriĂ©e.

Ainsi, l’ouverture du champs des possibles permet aux parents comme aux enfants de retrouver leur place et d’explorer de nouvelles façons d’ĂȘtre, faire et avoir adaptĂ©s Ă  la singularitĂ© de l’Ă©cosystĂšme familial unique dans lequel ils Ă©voluent.

Autrement dit, si vous sentez qu’il est temps d’oser crĂ©er la vie de famille qui vous inspire, contactez-moi pour discuter ensemble, voir oĂč vous en ĂȘtes, vers oĂč vous voulez aller et si je peux vous aider Ă  rebondir et grandir ensemble pas Ă  pas.

💖 Pour conclusion-inspiration-intention 💖

“Notre but est de nous adresser Ă  ce qu’il y a de meilleur chez nos enfants : leur intelligence, leur initiative, leur sens des responsabilitĂ©s, leur sens de l’humour, leur capacitĂ© Ă  ĂȘtre sensible aux besoins des autres. Nous dĂ©sirons mettre fin aux discours qui blessent l’Ăąme et recherchons un langage qui nourrit l’estime de soi. Nous souhaitons crĂ©er un climat Ă©motionnel qui encourage les enfants Ă  coopĂ©rer, parce qu’ils se soucient d’eux-mĂȘmes et ils se soucient de nous. Enfin, nous voulons donner l’exemple d’une communication respectueuse, espĂ©rant voir nos enfants l’utiliser avec nous : maintenant, pendant leur adolescence, et, finalement, une fois devenus nos amis Ă  l’Ăąge adulte.”

Extrait inspirÉ du livre : parler pour que les enfants Écoutent, Écouter pour que les enfants parlent d’adÈle faber et elaine mazlish (pages 118-119)

Affectueusement

Sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.